Tout sur l’entretien de chaudière

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Qu’importe le type de chaudière à disposition, il est important d’effectuer un entretien en moyenne tous les deux ans. C’est une tâche indispensable qui apporte de nombreux avantages à son utilisateur. Un entretien régulier du chauffage est obligatoire selon la loi française. Non seulement c’est obligatoire, mais la vérification, le nettoyage ainsi que les réglages doivent être réalisés par un professionnel. 

Pourquoi entretenir son système de chauffage ?

Effectuer l’entretien annuel de sa chaudière par un professionnel est une obligation légale. À défaut, le consommateur sera tenu pour responsable en cas d’accident et ne sera pas couvert par son assurance. Il y a plusieurs raisons qui font que ce type d’entretien est imposé par la loi. 

 

Tout d’abord, un appareil en bon état réduit la consommation énergétique d’environ 10% sur la facture. Ensuite, un bon contrôle de celui-ci permet de prolonger la durée de vie du chauffage, mais assure également un certain niveau de sécurité. Plus l’appareil est performant, plus l’utilisateur sera à l’abri des risques de panne ou d’éventuel incident. 

En quoi consiste l’entretien d’une chaudière ?

Certains professionnels tels que le chauffagiste à Bordeaux propose un contrat bénéficiant d’une visite annuelle incluant aussi des déplacements gratuits en cas de panne. Le coût de l’entretien varie souvent entre 80 et 150 euros suivant le type de contrat et de la chaudière. Généralement, l’entretien comprend :

  • Le nettoyage du foyer de la chaudière,
  • Le nettoyage du brûleur,
  • La vérification, de l’état des échangeurs,
  • Le contrôle des organes de sécurité,
  • La surveillance et le réglage de la combustion.

À titre informatif, les chaudières à haute performance énergétique ou utilisant de l’énergie renouvelable comme le bois sont éligibles à certaines aides écologiques.    

Les spécificités de l’entretien de chaudière

D’une manière générale, l’entretien d’une chaudière que ce soit une chaudière à fioul et à condensation ou une chaudière à granulés de bois doit faire l’objet d’un contrôle au moins deux fois par an. Le manquement à ce devoir est passible de sanction autrement dit d’amende de 1500 euros. À la fin de chaque entretien sera délivré un certificat de conformité. 

Pour les chauffages à bois, la loi insiste sur l’entretien des générateurs de chaleur. Mais, il faut également effectuer un ramonage de chaudière, voire même deux dont l’un doit avoir lieu durant la saison de chauffe. Le ramonage n’est rien d’autre qu’un entretien de l’équipement de la chaudière. C’est important pour assurer la sécurité, car il permet d’enlever les dépôts de cendres qui s’accumulent et évite ainsi les incendies ou l’intoxication au carbone. 

Par ailleurs, certaines chaudières telles que les chaudières à condensation sont sensibles aux boues se trouvant dans les conduits d’eau. C’est pourquoi il est important de réaliser un désembuage complet pour enlever les dépôts de boue due au calcaire et à la corrosion présents dans les tuyauteries. Cela permet également de réduire la consommation d’énergie en optimisant la performance de son réseau.

 

Classé dans : - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot whfag ? :