Tout sur les gouttières de toitures

Rédigé par Jose Daphinel - - Aucun commentaire

Pour que votre toiture dure et que la structure de votre maison soit pérenne pour plusieurs années, il est important d’avoir une gouttière de toiture en bonne tenue et fonctionnelle. En effet, la toiture est indispensable pour que les eaux de pluie s’écoulent convenablement et empêcher en même temps, la stagnation des eaux au niveau de la toiture.  Pour avoir une gouttière de qualité qui remplisse amplement son rôle, il est important de bien choisir la gouttière par rapport au climat de la région d’installation, du type d’architecture de la maison et du PLU de la ville

Fonctionnement d’une gouttière de toiture.

Pour faire simple, la gouttière est utile pour débarrasser la toiture des eaux de pluie qui peuvent engendrer des fissures et des infiltrations d’eaux au niveau des matériaux de couverture. En d’autres termes donc, située en aval de la pente de la toiture, la gouttière récupère les eaux pluviales pour les conduire vers une évacuation. Pour un fonctionnement optimal et pour que les eaux de pluie ne se déversent sur les fondements de la maison, l’évacuation d’eau de la gouttière se situe soit à l’angle de la toiture, soit au milieu d’un mur. La différence entre ces deux endroits pour l’évacuation se situe dans le sens de la pente de la toiture. Ainsi, pour l’évacuation qui se trouve à l’angle de la toiture, la pente de gouttière se fait dans deux sens, c’est à dire de part et d’autre de l’évacuation. Tandis que sur celle au milieu du mur, la pente est dans un seul sens. Pour l’installer, il faut faire appel à un professionnel tel que le couvreur Essonne.  

La gouttière de toiture et ses différents types

Quand on parle de toiture, il y a deux principaux types de gouttières de toiture dans l’hexagone : la gouttière dite en débordement et celle dite rampante.

  • Le type de gouttière de toiture dite de débordement est une gouttière qui est rattachée à la charpente au moyen de crochet. Suspendue dans le vide, la gouttière est en débordement de la couverture de toiture, d’où le nom « gouttière en débordement ». Pour sa forme, ce type de gouttière peut être de forme ronde ou carrée ou encore ouvragée.
  • Le type de gouttière de toiture dite rampante quant à elle est rattaché à la charpente de la maison au niveau des rampants, ce qui lui vaut son appellation de gouttière sur rampant ou rampante. Pour son utilisation, tous les styles de maisons ne peuvent pas opter pour ce type de gouttière à cause de sa position qui convient mieux à des toitures de maison qui disposent d’une pente de toit très prononcée. 

La gouttière et ses matériaux de construction

  • Comme le type de gouttière, les matériaux pour la gouttière sont aussi nombreux. Il y a le PVC, le Zinc, l’Aluminium et enfin le cuivre. Tout d’abord, le PVC est l’un des matériaux les plus rencontrés sur les gouttières de toiture en métropole. Cela est surtout dû à son coût d’achat et à son coût d’installation très abordable. Ce qui peut rebuter à choisir le PVC pour en faire la gouttière de la maison est sa durée assez limitée de seulement 15 ans, et son incapacité à supporter les grands froids. Ensuite, le Zinc est un matériau qui est aussi très apprécié pour sa durée de vie très longue de plus de 30 ans et sa capacité à encaisser les différentes intempéries. Malheureusement, cette longévité prolongée à un coût qui fait du Zinc, un matériau assez cher par rapport au PVC.
  • Puis, il y a l’aluminium qui malgré son prix élevé, reste très avantageux à cause de sa robustesse et sa durée de vie qui est plus ou moins convenable, à hauteur de deux décennies.
  • Enfin, il y a le cuivre qui est, assurément, le matériau le plus cher pour la fabrication de gouttière. Néanmoins, elle compense ce prix élevé par une durée de vie qui dépasse facilement les 50 ans et sa robustesse qui lui permet de supporter les différents aléas climatiques.
Classé dans : - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ovendc ? :