Taux d’un prêt immobilier

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Au moment de faire un prêt immobilier pour l’achat de sa résidence principale ou pour un investissement locatif, il faut prendre quelques précautions. Il faut aussi mettre toutes les chances de son côté pour obtenir le meilleur taux d’intérêt. Découvrez ici comment y arriver.


Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêtd’un prêt immobilierest un pourcentage que prend la banque pour avoir prêté de l’argent. Ce pourcentage permet donc de rémunérer la banque et de couvrir le risque après avoir prêté une grosse somme d’argent. Plus le taux d’intérêt est élevé et plus la banque gagne d’argent sur un prêt immobilier. Sans taux d’intérêt, les banques n’auraient aucun intérêt à prêter de l’argent et prendre le risque de ne pas être remboursées. Les intérêts peuvent être prélevés au début du crédit immobilier ou dans chaque mensualité jusqu’à la fin du crédit cela dépend de l’offre de prêt. Faites appel à un courtier Paris pour vous accompagner dans vos démarches.

Depuis la baisse des taux globalisés, les taux sont passés d’une moyenne de 10 % à aujourd’hui une moyenne entre 1 % et 2 %. Il est donc plus intéressant de souscrire à unprêt immobilier aujourd’hui, car emprunter de l’argent coute moins cher. Mais, du fait de la baisse des taux, les banques ont beaucoup plus de mal à accorder des prêts immobiliers. En effet, les taux d’intérêt étant tellement bas il ne se rémunère pas assez et accepte de moins en moins de dossiers qui comportent des risques.

De plus, les dossiers sans apport si ce n’est pas pour de l’investissement locatif peuvent être souvent refusés. Les taux d’intérêt sont donc très importants, car ils déterminent le choix des banques, mais aussi le choix des futurs acquéreurs. Avec la baisse des taux d’intérêt, beaucoup de personnes se sont décidées à acheter un bien immobilier et investir, d’où la forte augmentation du volume de transaction dans le marché de l’immobilier.

Le taux d’assurance

Le taux d’assurance est un pourcentage calculé grâce au capital emprunté qui permet à l’assurance de vous couvrir sur votre prêt immobilier. Le taux d’assurance est moins élevé que le taux d’intérêt, mais peut être élevé. Il y a des cotisations linéaires et choses plus rares des cotisations variables. Depuis la loi Lagarde, il est possible de ne pas choisir obligatoirement l’assurance de prêt immobilier appelé « contrat groupe » proposé par la banque, et de demander une délégation d’assurance. Cela a pour objectif de pouvoir profiter d’un taux d’assurance plus bas. Les contrats groupes des banques sont des contrats ou les risques sont mutualisés entre les différents profils des emprunteurs. Le contrat d’assurance n’est donc pas adapté au profil de l’emprunteur.

Cela a pour conséquence des taux d’assurance plus haut que ceux des assurances externes.Si le prêt immobilier est déjà en cour, mais dans la première année du crédit il est possible grâce à la loi Hamon de changer d’assurance emprunteur à tout moment afin de profiter des taux d’assurance les plus bas du marché. Et enfin, si vous avez votre crédit immobilier depuis plus d’un an, il est toujours possible de changer d’assurance de crédit immobilier à chaque date d’anniversaire du prêt immobilier grâce à l’amendement Bourquin. Il n’y a donc aucune obligation d’avoir un taux d’assurance élevé dans son prêt immobilier. Il suffit de changer. Cela permet de faire de très grandes économies sur le long terme. Il faut savoir que les économies peuvent aller jusqu’à 50 %que pour un contrat groupe.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot tage ? :