Quid de la toiture en pente ?

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Vous voulez rénover ou construire une nouvelle toiture ? Vous hésitez sur la forme de toit que vous allez adopter, mais vous penchez plutôt sur la toiture en pente ? Voici des détails qui pourraient vous aider en ce qui concerne la toiture en pente. En premier lieu, ce genre de toit est la plus classique et la plus prisé en France. C’est une forme de toiture intéressante pour les maisons qui se trouvent dans les régions exposées à la pluie puisque le recueil des eaux de ruissellement sera plus facile.

Y a-t-il des règlementations à suivre ?

Pour qu’elle assure pleinement son rôle, il existe une norme essentielle à suivre pour pouvoir réaliser une toiture en pente : le degré de pente de la toiture doit être déterminé en fonction du type de matériau de couverture à mettre en place, de la situation géographique de la maison et des conditions climatiques de la région où votre habitat se trouve. Si vous engagez le couvreur Indre et Loire pour s’occuper de vos travaux de pose de toiture, il saura calculer la pente à appliquer pour votre toit selon votre type de revêtement. D’ailleurs, il est conseillé de toujours faire appel à un professionnel pour se charger des tâches de cette envergure. Non seulement le calcul de la pente sera exact, mais le résultat sera aussi à la hauteur de vos exigences. En principe, une toiture en pente devra disposer d’un versant de plus de 5°.

Quels sont les types de revêtement pour une toiture en pente ?

Le choix du matériau de couverture se fera en fonction de la zone géographique de votre maison et d’autres facteurs. Votre couvreur est en mesure de fournir d’excellents conseils et pourra vous aider à choisir le type de revêtement de toit idéal, en adéquation avec vos besoins et votre budget. Les principaux matériaux de couverture utilisés pour habiller les toitures en pente sont la terre cuite, le béton, le bardeau, l’ardoise naturelle, le fibrociment, le cuivre, le zinc et l’aluminium, entre autres.

Qu’en est-il des éléments constitutifs de la toiture en pente ?

Les éléments de la toiture en pente sont la charpente, les isolants de toit, les écrans de sous-toiture et bien sûr les matériaux de couverture. Elle est aussi composée d’un système de ventilation et d’évacuation d’eau. Selon vos besoins, vous pouvez mettre en place des ouvertures de toit.

  • La charpente :
    peut-être de type traditionnel ou fermette, selon vos convenances. La différence entre les deux réside sur le fait que la charpente traditionnelle permet d’aménager les combles. Par ailleurs, la charpente fermette est moins onéreuse.
  • L’isolation de toit :
    ce n’est pas obligatoire, mais c’est important si vous souhaitez être dans un total confort à l’intérieur de votre maison. De plus, une toiture isolée permet de faire des économies en énergie. Le couvreur qui s’occupe des travaux peut orienter vos choix par rapport aux isolants de toit idéaux.
  • Les écrans de sous-toiture :
  • offre une protection optimale à votre maison puisqu’ils proposent une meilleure aération, sont hyper résistants au vent et empêchent la poussière de s’infiltrer à l’intérieur de vos combles. Les écrans de sous-toiture sont imperméables à l’eau. Vous pouvez choisir entre les écrans réfléchissants, les feuilles bitumées, les écrans écologiques et les films synthétiques micro-perforés.
  • Les matériaux de couverture :
    doivent être solide et étanche pour résister aux intempéries. Voir plus haut les types de revêtement adaptés à la toiture en pente.
  • Le système d’évacuation d’eau :
    est indispensable pour préserver l’état de votre maison. Votre couvreur peut installer des gouttières pour recueillir et canaliser les eaux de pluie afin que celles-ci n’atteignent pas les fondations de votre maison.
Classé dans : - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot phklb ? :