Comment se passe le traitement par microstation ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Pour le traitement de vos eaux usées, la technique de la microstation peut être une bonne idée. Ceci vous permet notamment d’éviter le gaspillage et d’assurer le confort de votre maison. Les grandes marques vous proposent des systèmes de traitement idéal, adaptés justement à vos besoins et aux nombres de personnes qui peuvent utiliser votre maison.


Le rôle d’une microstation

La microstation ou la ministation d’épuration est utile pour le traitement des eaux usées. Ce peut être un système qui permettra d’accueillir toutes les eaux usées de votre maison, ou des fosses spécifiques constituées d’un matériel filtrant.

L’installation de ce genre d’accessoire fait notamment partie des normes règlementaires de la finition d’une construction immobilière. C’est le gage du confort de la maison. Le type de microstation à utiliser varie selon que vous ayez un terrain de plain-pied ou légèrement incliné, et selon la taille de la surface disponible dans votre jardin ainsi que le nombre d’habitants de la maison qui utilisera la fosse. Chaque détail et caractéristique de la résidence pourra en effet impacter sur la performance de votre accessoire et permettra d’éviter le débordement.

L’entretien d’une microstation

Une microstation est censée vous durer quelques années. Mais tout dépend essentiellement de son entretien qui pourra d’ailleurs être relégué à des professionnels. La faciliter ou non d’entretien de votre microstation dépendra aussi du modèle. Si vous optez pour un haut de gamme, vous limiter les risques. Ces derniers embarquent un compresseur de marque, un diffuseur incolmatable, un système d’autorégulation de culture, etc.

La fréquence de l’entretien de la microstation variera selon le modèle. Mais en tous les cas, une alarme visuelle et sonore accompagnera les microstations haut de gamme pour vous permettre de vous organiser et d’éviter les incidents ainsi que les débordements en tout genre.

Qui dit entretien da la microstation entend notamment vidange de celle-ci. En effet, il feutre le faire manuellement dans la mesure où la station de traitement des eaux usées est indépendante et ne sera pas reliés à un réseau public des eaux usées. Un système d’extraction sera utilisé en conséquence.

Les petits avantages d’une microstation

La microstation commence à avoir le vent en poupe en France ces dernières années. Aussi bien dans les résidences de luxe que les maisons indépendantes, c’est un système beaucoup plus facile que ceux proposés jusqu’à présent pour le traitement et le recueillement des eaux usées de la maison.

On parle ici d’un modèle haut de gamme avec quelques accessoires high-tech et sans branchements électromécaniques en tout genre. Ce qui permettra d’éviter les entretiens trop fréquents de la cuve et donc de minimiser les dépenses. Et pourtant, vous continuez de profiter du confort de votre maison.

Tant pour l’installation que pour l’entretien et la vidange de votre microstation, vous pouvez désormais compter sur des professionnels aguerris. La démarche ne prendra que quelques heures, et ce, aussi bien pour la finition de travaux de construction que le remplacement d’une ancienne cuve. Les entreprises spécialisées en la matière s’adaptent à tout et vous proposent un devis personnalisé avec un rapport qualité-prix optimal.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Aménager un bureau pour deux enfants : les astuces à connaitre

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Pour des problèmes d’espaces, il est souvent nécessaire de mettre deux enfants dans une seule chambre. Cela implique également qu’il faudra y installer deux bureaux. Si acheter deux bureaux semble être la meilleure solution, le mettre dans la chambre n’est pas évident. Il faut avoir la bonne technique pour y arriver.

Lire la suite de Aménager un bureau pour deux enfants : les astuces à connaitre

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Rénover ou remplacer votre toiture ? Tout ce qu’il y a à savoir

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Commencer des travaux concernant sa toiture est toujours une chose délicate. En effet, c’est la partie qui sert à protéger et sécuriser sa maison. Le toit apporte aussi une touche d’esthétisme qui ne fait qu’embellir votre demeure.


Sachez donc qu’il est très important d’en prendre grand soin pour qu’il puisse accomplir son rôle aussi longtemps que possible. Et si vous devez  vraiment choisir entre rénover ou remplacer votre toiture, il est utile de suivre quelques conseils.

Le facteur temps, quand est-ce qu’il faut rénover ou  remplacer son toit ?

Quand il est question de rénover  ou remplacer une toiture, cela signifie généralement que vous allez vous attaquer aux revêtements (réparations ou traitement spécifique). Il se peut que vous ayez même à le remplacer selon son état général. Le point idéal serait que la construction demeure intacte et que seule la couverture doit être changée.

Mais il se peut que dans des cas de détériorations avancées, le remplacement en entier de la toiture reste la seule option disponible. C’est pour cela qu’il est important de bien évaluer les dégâts pour commencer avant de procéder à une réparation ou au remplacement de votre toit. Infiltration de toiture, présence de mousse…il faut bien identifier les problèmes de votre toit.

Posez-vous la bonne question : quelle est la durée de vie de votre toit en fonction des matériaux de couverture que vous utilisez (tuiles, ardoises, tôles…). C’est là qu’intervient pour la première fois l’expert couvreur. En effet, c’est la personne la plus à même de dresser un bilan complet sur l’état de votre toit. Parmi les critères qu’il prendra en compte pour faire son évaluation, il se basera aussi sur la date de la dernière réparation (s’il y a eu).

À noter que l’entretien régulier de la toiture, son nettoyage et la qualité de la pose par exemple, prolonge la durée de vie et l’efficacité de votre toit. Théoriquement, vous ne devez remplacer votre toiture qu’au bout d’une trentaine d’années.

Comment se passent les travaux de réparation ?

Le remplacement en intégralité de votre toit ne se fera qu’en désespoir de cause. En effet, il est toujours possible de faire des travaux de réfection en fonction de l’étendue des dégâts et de la nature de ceux-ci.

Pour faire cela, un professionnel vous sera d’un très grand aide. En effet, il saura rapidement repérer les différents points sensibles qu’il faut renforcer par exemple. Il est donc plus prudent d’anticiper les problèmes et allant  dans ce sens, votre couvreur vous conseillera surement sur les types de travaux à faire. Un conseil : Faire deux évaluations par an vous permettra de prévenir les problèmes éventuels.

Problème d’étanchéité, isolation défaillante, couverture en mauvais état après une période de forte intempérie, autant de choses qu’il est conseillé de laisser à des experts. Côté budget pour la rénovation d’une toiture, cela dépendra entièrement de plusieurs facteurs.

À titre d’exemple, l’ancienneté du toit, son état général au moment de l’inspection, la date de la dernière réparation… Bref des paramètres très variables. Pour vous tenir prêt financièrement, demandez un devis. Vous pouvez demander beaucoup de devis et ainsi comparer les offres de chaque prestataire pour dénicher la meilleure offre du marché. Faites jouer la concurrence donc.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Comment trouver un bon plombier à Choisy-le-Roi ?

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Vous êtes à Choisy-le-Roi et vous faites à face à divers problèmes concernant la plomberie comme une fuite d’eau ou un défaut de canalisation. Vous avez ainsi besoin de l’intervention d’un plombier, mais vous ne savez pas quel artisan contacter. En effet, un bon spécialiste n’est pas toujours facile à dénicher Aussi, on a une chance sur deux de tomber sur un bon plombier ou alors être victime de malfaçons, de retards, d’abandon de chantier ou de prix exorbitants. Comment trouver un bon plombier à Choisy-le-Roi ? Suivez notre guide.

Lire la suite de Comment trouver un bon plombier à Choisy-le-Roi ?

Comment aménager votre cuisine comme celle d’un vrai professionnel ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Si vous avez sans cesse cherché le bon couvercle de votre casserole, acheté le double des ingrédients parce que vous ne pouviez pas le trouver dans votre garde-manger ou avoir du mal à garder la cuisine encore plus propre, alors il serait peut-être temps d’accorder une certaine attention à votre cuisine.


Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, vous n’avez pas besoin d’un espace énorme pour avoir une cuisine fonctionnelle, c’est plus sur la façon dont vous organisez l’espace que vous avez.

Vous n’avez également pas besoin d’une refonte majeure pour éliminer l’encombrement et vous organiser, juste quelques trucs et astuces pour vous aider à démarrer. Voici ce que nous vous suggérons pour optimiser votre espace et obtenir une zone de cuisine fonctionnelle dans lequel vous aimez réellement !

Définissez vos zones

Avant de commencer à remettre quoi que ce soit, évaluez l’ensemble de vos armoires et tiroirs de cuisine et de groupe en zones. La façon la plus simple de le faire est d’avoir un bloc-notes et un stylo et de l’écrire. Vous pouvez suivre cet exemple :

Zone 1 : tous les jours : assiettes, bols, verrerie de base, tasses, service, couverts

Zone 2 : Cuisson (localiser près du four ou de la cuisinière) : casseroles, poêles, plats, planches à découper, spatules, cuillères en bois, tasses à mesurer/cuillères, bols à mélanger, tout autre élément de cuisson comme le four a pizza, micro-ondes, réchaud…

Zone 3 : garde-manger : produits secs, épices, gros gadgets de cuisine, etc.

Zone 4 : Accessoires et rangement (près du réfrigérateur si possible) : stockage de nourriture, emballage alimentaire, papier d’aluminium, articles à emporter, etc.

Positionner correctement

Maintenant que vous savez quels articles vont où, réfléchissez à la façon dont vous les positionnez. Gardez les objets que vous utilisez le plus au niveau des yeux et les pièces qui en voient un peu moins plus loin ou plus haut. Si vous ne pouvez pas facilement voir ou accéder à quelque chose, moins vous êtes susceptible de l’utiliser.

Il en va de même pour le garde-manger. Envisagez de décharger les céréales, les produits de boulangerie, les pâtes et le riz, par exemple, dans des conteneurs transparents. Vous aurez plus de place, ils se conserveront mieux et vous pourrez réellement tout voir ! Placez les choses que vous utilisez le plus, comme les céréales, là où elles sont les plus faciles d’accès.

Faire preuve de créativité

Vous voulez aller plus loin ? Commencez à faire preuve de créativité avec votre organisation et déterminez quels hacks fonctionneront le mieux dans chaque zone.

Vous pouvez par exemple installer un support suspendu pour casseroles et poêles pour libérer de l’espace dans les placards, monter un support pour les épices et l’alphabétisez.

Vous avez une grande porte de garde-manger ? Accrochez un organisateur de chaussures transparent pour profiter de cet espace. Utilisez des organiseurs de tiroirs et des séparateurs pour garder tout super accessible. Utilisez des séparateurs debout pour des choses comme des plaques à pâtisserie et des planches à découper.

Les étagères en fil ou les unités coulissantes sont très pratiques, en particulier sous l’évier. Utilisez l’espace mural (porte-couteaux magnétiques, herbes fraîches suspendues, crochets pour accrocher presque n’importe quoi !). Installez une planche de liège à l’intérieur de vos portes d’armoires pour accrocher de petits objets ou afficher vos recettes les plus utilisées.

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie