Ruban LED : pour la touche design de votre décoration de jardin

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Un jardin joliment fleuri et coloré est certainement très agréable à voir quand il fait jour. En revanche, dès la tombée de la nuit, cette beauté n’est plus vraiment évidente. Pourquoi donc ne pas utiliser un ruban LED pour constamment illuminer votre extérieur ? Une telle installation donnera certainement du cachet à celui-ci. De quoi faire votre plus grand bonheur, mais aussi celui de vos convives !


 

Comment mettre en lumière votre jardin grâce à un ruban LED ?

Dans votre jardin, vous pouvez parfaitement utiliser du ruban LED pour mettre en lumière l’ensemble de vos plantes ou de vos arbres ornementaux. Il peut aussi vous servir pour délimiter un passage ou une allée peu éclairée. Ce qui vous permettra de combiner l’aspect design avec l’aspect sécuritaire.

Vous trouverez par ailleurs facilement de nombreux modèles de bordures, pour marquer les limites de vos parterres de fleurs, sur le marché. Cela, dans le but de vous faciliter l’installation de l’accessoire lumineux et d'éclairer directement vos massifs. Dans le cas où des bordures existeraient déjà, il vous suffit de vous servir de profilés en aluminium pour fixer l’éclairage.

En général, les gens ne souhaitent pas forcément avoir une lumière trop puissante. Raison pour laquelle il existe des modèles de rubans dotés de peu de LED, afin que la luminosité soit moins intense. Mais bien sûr, le choix pour ce qui est du vôtre vous appartient !

Quelle couleur choisir pour magnifier votre extérieur ?

Concernant la couleur du ruban LED, sa sélection dépendra notamment de l’ambiance lumineuse que vous souhaitez créer dans votre jardin. Pour un rendu efficace et épuré, le blanc constitue un choix idéal. Le blanc froid, avec un ton subtilement bleuâtre, apportera par exemple de la vigueur au décor. Le blanc chaud est parfait pour créer une atmosphère à la fois cosy et chaleureuse. Tandis que le blanc neutre donnera un rendu plus naturel.

Pour plus de ferveur et de folie dans votre espace extérieur, vous pouvez choisir des couleurs plus vives comme le rouge, le vert ou le bleu. Toutefois, il vous est possible d’avoir une lumière blanche chaude ou froide avec une couleur vive. Certains modèles qui sont disponibles sur le marché vous le permettent effectivement. Ainsi, vous aurez plusieurs choix d’ambiances : un éclairage uniquement en blanc, seulement en couleur, ou encore les deux en même temps. De quoi parfaitement distinguer le décor de votre jardin de celui de vos voisins !

Quels points pour installer en toute sécurité un ruban LED en extérieur ?

Selon les normes électriques en vigueur, il est obligatoire d’installer un ruban LED en basse tension, lorsqu’il est à l’extérieur. Cela étant fait pour réduire au maximum les risques d’électrocution. Une telle installation implique également l’utilisation d’un modèle entièrement étanche, pour être à l’épreuve des intempéries. Il vous est même recommandé de le fixer dans un profilé en aluminium, pour l’isoler de l'extérieur. Ce qui garantira ainsi une sécurité optimale.

En outre, portez une attention particulière aux connectiques, ainsi qu’à l'alimentation qui permettra à votre ruban lumineux de fonctionner. Bien entendu, cette dernière doit également être parfaitement étanche pour vous protéger au mieux. Et surtout, retenez bien que toutes les connexions électriques que vous réaliserez devront être waterproof. Raison pour laquelle il vous est fortement recommandé d'utiliser des boites de dérivation étanches. De cette manière, vous aurez la certitude d’effectuer en toute sécurité les connexions électriques nécessaires entre le réseau, l'alimentation et le ruban !

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Comment évaluer la qualité d’une construction de bâtiment ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Construire un bâtiment nécessite des compétences en BTP et en architecture de tous les genres. Lorsqu’on confie la construction de son bâtiment à une entreprise, celle-ci doit fournir des garanties. Pour éviter les mauvaises surprises, une expertise doit être faite sur la construction avant la remise des clés. Voici les détails.


Qualité de construction : un détail important à vérifier

Evaluer la qualité d’une construction n’est pas une chose évidente et en particulier, si on ignore tout du monde du BTP. Les travaux sont complexes et si on est juste qu’un particulier, on peut se perdre dans le jargon de la construction. La qualité de construction d’un bâtiment doit être vérifiée avant la remise des clés ou bien une fois les travaux effectués. Si des anomalies se présentent, cela représentera forcément un danger pour les occupants. Mais le propriétaire n’aura aucun retour sur l’argent investit dans la réalisation des travaux. D’où l’intérêt de passer par un expert bâtiment. Réaliser une expertise sur son bâtiment est indispensable car on peut poursuivre en justice l’entreprise si jamais celle-ci s’entête à défendre une cause perdue. Elle doit réparer les défauts de la construction compte tenu des termes du contrat. Il convient donc de bien renseigner sur les différentes garanties offertes par l’entreprise de la construction.

Ce qu’il faut vérifier lors d’une expertise en bâtiment

Certains propriétaires ignorent souvent les éléments qu’il faut vérifier une fois les travaux terminés. Il doit donc tenir compte des garanties proposées par l’entreprise et c’est en fonction de ces garanties qu’il va se focaliser lors de la démarche de l’expertise. Pour autant, il existe deux catégories d’éléments à vérifier lors de cette opération. Il s’agit en premier lieu des malfaçons. Les malfaçons pourront avoir des impacts sur les fondations et en particulier, si elles sont rencontrées sur les gros œuvres. On vérifie aussi l’humidité qui au fil des années devient une menace sur l’ensemble de la construction et en particulier, les murs d’élévation. Enfin, on doit aussi vérifier tous les problèmes en rapport avec la construction du bâtiment : menuiserie, plomberie, les fissures, la structure de la maison, l’évaluation thermique, la conformité en électricité. Tout doit être pris en compte même un petit détail lors de l’intervention d’un expert bâtiment.

Confier l’expertise d’un bâtiment à un professionnel

Il n’est pas facile de défendre sa cause lorsqu’on n’est pas un spécialiste de la construction d’un bâtiment. L’entreprise chargée de ce travail pourra alors tirer profit de son incompétence et de fournir des travaux mal fait. Raison de plus pour confier cette tâche à un expert bâtiment. Ce professionnel est chargé de réaliser une démarche d’expertise sur un bâtiment récent afin que le propriétaire puisse obtenir des dommages en cas de malfaçons ou de problèmes d’humidité ou d’isolation thermique. De plus, seul un expert pourra faire un compte rendu validé et légal devant la loi sur l’état de la construction. Si l’entreprise ne répare pas les dommages qu’elle a laissés, elle devra alors rembourser une partie de l’argent déjà versé ou bien, payer les frais de réparation.

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Protégez les meubles de jardin au bon moment avant l'hiver

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Même si l'automne nous apporte quelques jours de plus, la saison des jardins tire forcément à sa fin. Il est donc temps de préparer le mobilier de jardin pour l'hiver afin que le salon vert sur le balcon ou la terrasse puisse être remis en place au printemps prochain sans dommage hivernal. Voici un aperçu des différents matériaux - et à quoi vous devez faire attention dans chaque cas.



Meubles de jardin en plastique

Même si vous pouvez laisser des meubles de jardin en plastique de haute qualité à l'extérieur pour l'hiver, il est toujours conseillé de stocker les tables et les chaises en plastique dans un endroit à l'abri du gel pendant la saison froide. Parce que le froid peut provoquer de petites fissures dans le matériau. Cela n'affecte pas la stabilité, mais la saleté peut mieux se déposer, de sorte que les meubles deviennent rapidement disgracieux. Les tresses de haute qualité et les tissus de haute technologie, par contre, résistent généralement bien au gel. Mais même s'ils sont stabilisés aux UV, anti-salissures et insensibles aux variations de température et à l'humidité, ils restent beaux plus longtemps s'ils hivernent dans un endroit abrité ou sous une bâche.

Meubles de jardin en métal

Les meubles de jardin en aluminium ou en acier inoxydable peuvent être laissés à l'extérieur en toute sécurité, car ils ne rouillent pas. Cependant, si vos meubles en aluminium ou en fer sont revêtus de plastique, sa durée de vie peut être prolongée si vous protégez le mobilier de jardin des rayons UV et des fortes variations de température. Pour que la rouille n'ait aucune chance, assurez-vous que les meubles en fer enduit- en particulier les tables, les chaises et les bancs en fer forgé - ont un revêtement de haute qualité et, surtout, en bon état si vous souhaitez passer l'hiver sur les meubles à l'extérieur.

Meubles de jardin fabriqués à partir de bois locaux

En tant que matériau naturel, le bois a également des ennemis naturels : en particulier à l'extérieur, le soleil, la pluie, les champignons et les insectes dégradent continuellement le bois. Si l'humain n'intervient pas, cela peut conduire à une destruction complète. Si votre mobilier de jardin est fait de bois locaux vernis comme l'épicéa, le mélèze ou le hêtre, vous devez absolument passer l'hiver dans des espaces intérieurs protégés pour jardin paysager. Sinon, il y a un risque de fissures dans la peinture à l'extérieur, de sorte que de la moisissure peut se former ou que des parasites peuvent se déposer. Le meilleur quartier d'hiver pour ce meuble en bois est une cave fraîche, car le bois pourrait devenir cassant et craquelé dans les pièces chauffées.

Meubles de jardin en bois dur

Les bois durs tels que le teck, le robinier ou l'eucalyptus ne peuvent pas être affectés par l'humidité, le soleil, le gel et les fortes variations de température, car ils sont naturellement très denses et assurent un certain degré de protection du bois grâce aux huiles essentielles. Néanmoins, vous ne devez pas laisser les meubles de jardin en ce bois sans protection toute l'année, mais au moins les mettre sous un toit en hiver.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Alarmes, domotique, vidéosurveillance : quelles sont les différences ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Malgré des similitudes et des ressemblances, la sécurité domestique -à laquelle on peut rattacher les systèmes d’alarme et la vidéosurveillance - et la domotique sont deux choses très différentes. Si vous envisagez d'investir dans l’une ou dans l’autre, vous entendrez probablement les deux noms. Il est donc important de parvenir à vous repérer dans un univers qui n’est pas forcément bien connu de tous.


Alors avant de faire un gros achat, voici quelques éclairages qui vous permettront d’économiser du temps et de l’argent.

 

Deux champs d’intervention qui se complètent

Au commencement était la sécurité domestique

Les alarmes et la vidéosurveillance relèvent naturellement et originellement de ce domaine. Il fait référence à des systèmes qui peuvent être très différents les uns des autres, mais qui ont tous pour finalité de sécuriser votre maison contre les intrus, les cambrioleurs et autres invités indésirables. De ce fait, les alarmes et la vidéosurveillance sont au cœur de tous les dispositifs de sécurité domestique, puisqu’en plaçant sous surveillance les portes et les fenêtres, une caméra de vidéosurveillance extérieure, les capteurs de mouvement, les lumières à détection de mouvement ou encore les systèmes d'alarme présents et distants, gardent vos biens et votre maison à l’abri de toute intrusion. D’ailleurs, n’hésitez pas à découvrir sur www.wemag.fr/ de nombreux conseils pour protéger votre bien immobilier.

La domotique : de la sécurité à la maison intelligente

Quant à la domotique, elle est en résumé l'automatisation et l’intégration la plus complète possible de tous les équipements technologiques qui rendent votre maison plus confortable, plus ludique, plus pratique et plus sûre. Elle comprend bien sûr des appareils de protection tels que des détecteurs de fumée, des capteurs de monoxyde de carbone, des serrures et des commandes de sécurité, un thermostat, une caméra de surveillance extérieure, des lumières et des systèmes d’alarme et de vidéosurveillance intelligents. Mais elle comprend en outre le contrôle de vos appareils tels que les réfrigérateurs, les fours, la télévision et le système de divertissement à domicile. Elle peut également inclure d'autres éléments tels que la mise en action à distance des portes de garage, des stores, des rideaux, des mangeoires automatiques pour animaux de compagnie, des interphones et de bien d'autres choses encore dans votre maison.

A l’heure des choix

La technologie domotique est généralement contrôlée à partir d'un appareil distant tel qu’un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Elle peut également être contrôlée par un système préprogrammé à partir d'un panneau de commande sur votre mur. La domotique peut et doit donc inclure la sécurité domestique. Mais gardez à l'esprit qu'il n'est pas nécessaire d'inclure tout ce qui se trouve dans votre maison dans l'automatisation. Car s'il est vrai que la sécurité doit être une priorité, il y a des moments où il faut s’assurer que le prix reste raisonnable. Voilà pourquoi il faut se dire que, la domotique étant par nature évolutive, il n’est pas nécessaire de relier immédiatement tous vos équipements. En revanche, il est fortement recommandé de mettre rapidement en sécurité votre habitation en la plaçant sous la protection d’un système d’alarme et de vidéosurveillance intégré, contrôlable à distance, et intelligent, même si cela ne dispense pas, en plus, de demander à la police de surveiller votre maison pendant vos vacances par exemple.

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Comment prendre soin de son jardin en hiver ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

À la fin de la saison de croissance active, vous ne voulez pas oublier votre jardin. Avec le froid à l’horizon, il est important de protéger vos plantes des éléments et de vous préparer à un printemps réussi. Il est frustrant de constater que vos plantes n’ont pas survécu à un hiver rigoureux, et encore plus frustrant lorsque vous vous rendez compte que cela aurait pu être évité. Suivez ce guide pratique pour protéger votre jardin du gel, des températures glaciales, etc.


 

Entretenir son jardin à temps

Quand préparer son jardin pour l’hiver ? Eh bien, quand novembre se transforme en décembre, il est important de nettoyer les débris et de rendre votre jardin aussi propre que possible. Retirez toutes les matières indésirables de votre tas de compost, coupez les plantes vivaces au niveau du sol et assurez-vous que votre abri de rempotage est en ordre. Cependant, le sol appréciera d’être laissé seul, car il s’agit de matière vivante et a besoin de protection contre les ravages de l’hiver. Un creusement excessif peut éliminer toute la décomposition naturelle qui aura aidé à former une couche supérieure protectrice. Pour ce qui est outillages de jardin, vous pouvez tout trouver auprès des experts comme jebricole.

Protéger ses plantes

Les plantes tendres doivent être rangées en toute sécurité et au chaud pour l’hiver avec une couche d’isolant protecteur. Lorsque vous préparez des potagers pour l’hiver, vous pouvez utiliser de la toison horticole pour envelopper les plantes délicates de votre jardin afin de leur donner de meilleures chances de survivre jusqu’à la nouvelle année. Préparer votre jardin pour l’hiver est essentiel pour protéger vos plantes. Si vous êtes préoccupé par des plantes particulièrement fragiles, c’est le moment de leur donner un peu de soutien avec des piquets. Les plantes en pot qui, selon vous, ne résistent pas au gel peuvent être ramenées à l’intérieur pour un hiver passé au chaud.

Enlever les mauvaises herbes

Avec la pluie viennent les mauvaises herbes. Assurez-vous d’éliminer les mauvaises herbes avant qu’elles ne mûrissent et ne produisent des graines. Le désherbage à la main peut donner un résultat efficace. Mais vous pouvez également utiliser des outils de jebricole. Restez vigilants quand vous enlevez les racines et utilisez des houes de jardin ou des motoculteurs pour les grandes surfaces. C’est le moment idéal pour maîtriser « ces emplois ». Celles qui vous tracassent au fond de votre esprit. Avez-vous besoin de déplacer des plantes peu performantes vers un endroit plus approprié ou de les remplacer par autre chose ? La vie est bien remplie, mais une fois que ces tâches sont cochées sur votre liste, vous aurez le temps de vous concentrer sur les activités les plus satisfaisantes.

Couvrir les plantes

À l’approche de la saison froide et des vacances d’hiver, les cadeaux ne sont pas la seule chose dont vous aurez besoin pour emballer. Pensez à utiliser des enveloppes de jardin pour protéger les plantes contre les dangers potentiels tels que le vent, la neige et les petits animaux. Si vous avez de jeunes arbres dans votre jardin, il est important de les protéger pendant qu’ils continuent à pousser. Cela signifie les protéger pendant les hivers rigoureux et envelopper leur écorce. En plus de la protection contre les menaces habituelles, l’enveloppement empêche également un phénomène appelé « coup de soleil ». Cela se produit lorsque le soleil réchauffe les arbres le jour, puis la glace les gèle la nuit, ce qui entraîne des fissures.

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie