Les métiers de la propreté

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Pas très connu, le secteur de la propreté recrute en masse depuis des années. Ces opportunités de travail sont une aubaine, surtout pour les jeunes qui sont en quête d’un métier stable et responsable en ces périodes où la crise sanitaire fait le ravage sur tous les plans. Il est possible de débuter en CDI même sans avoir suivi des formations et se spécialiser dans diverses filières :


laveur de vitres - travaux en hauteur, machiniste, agent en espace vert, ultrapropreté, ou encore agent de propreté en milieu hospitalier. C’est un bon choix de métier qui peut vous propulser loin.

En effet, les métiers de la propriété sont mal compris dans notre société que beaucoup de personnes les résument à « faire le ménage ». Elles oublient le côté technique, et souvent à risque de ces métiers. Choisir les métiers de la propreté, c’est aussi contribuer à sauver des vies et à assurer la sécurité de chacun.

Les métiers de la propreté : une filière qui recrute !

Statistiquement, il existe plus de 29 000 entreprises professionnelles qui œuvrent dans le domaine de la propreté dans toute la France. Elles ont pour missions principales de s’occuper du nettoyage, de l’entretien ou la désinfection de différentes sortes d’endroits comme : des locaux professionnels, des maisons d’habitation, des centres médicaux et hôpitaux, des centres commerciaux, des bâtiments industriels, des aéroports, des gares, des établissements scolaires … Les spécialités sont nombreuses. Certains choisissent la spécialisation en machine, d’autres en lavage de vitre et les travaux en hauteur, ou encore la remise en état après sinistre.

Toutes les entreprises qui œuvrent dans cette filière possèdent toutes des savoir-faire spécifiques, mais ce qui leur manque en ce moment, ce sont les mains d’œuvre. Et il y a une urgence, car plus de la dixième de ces agents de la propreté dépassent la cinquantaine, ce qui n’est pas avantageux pour les entreprises.

Quelles sont les qualités requises pour exercer dans ce secteur ?

La confiance en soi est la première chose que tout recruteur attend chez un candidat qui voudrait postuler dans un quelconque poste. Ensuite, vu que les métiers de la propreté ne sont pas faciles et demandent une certaine capacité physique, il est important que vous soyez résistant et ne présente pas de pathologies lourdes. Avoir le sens de l’organisation et une grande autonomie sont également des qualités appréciées dans cette filière.

Quel est le métier de base dans ce secteur ?

Pour évoluer dans les métiers de la propreté, il faut commencer en tant qu’agent. À défaut d’absence de formation au préalable, le recruteur vous proposera certainement de vous faire passer un ou plusieurs CQP (certificat de qualification professionnelle) : machiniste, laveur de vitres spécialisé travaux en hauteur, agent en agro-alimentaire, etc. L’idéal serait de détenir plusieurs certificats pour plus d’options lors de votre candidature.

Ce qui est intéressant dans ce métier !

Travailler dans ce milieu est satisfaisant. Il est toujours plaisant de participer et de rendre la vie plus agréable. De plus, c’est un métier où la routine n’existe pas, puisque les salariés changent souvent de chantier. De plus, chaque mission est une nouvelle expérience qui se présente. Il y a toujours de nouvelles choses à découvrir, par exemple les techniques et les outils de travail. C’est également un métier qui est basé sur le relationnel. En effet, dans ce métier, il n’est pas rare de travailler en équipe ou dans des lieux publics qu’on est amené à entrer en contact avec d’autres personnes.

Des possibilités d’évolution considérables

Parmi les plus gros privilèges dans ce métier est la possibilité d’évoluer assez vite. Ceux qui éprouvent un grand intérêt pour le travail et montrent de la rationalité dans l’exécution des tâches qui leur sont assimilées peuvent vite monter en grade et devenir chefs d’équipe et pour d’autres postes clés plus importants. À leur tour, ils vont diriger, encadrer et veiller à la bonne réalisation des missions.

Si vous êtes simple agent de propreté, il est possible de suivre une formation en interne en vue de l’obtention d’un certificat CQP qui permet d’accéder au poste de chef d’équipe. Ceux qui ont le bac pro en HPS, quant à eux, peuvent directement concourir pour le poste de chef d’équipe.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot qwvw ? :