Les étapes d’élévation d’un mur de clôture

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Un mur de clôture permet de délimiter une aire bien déterminée. D’une manière générale, il consiste à mettre en évidence les limites d’un domaine. Comme c’est un mur extérieur, les gens ont tendance à penser que ce sont des travaux à part. Or, il s’agit bien des opérations de maçonnerie. Le présent article vous sert de guide pour élever un mur de clôture.

Les diverses formes de mur de clôture

Un mur de clôture peut être fabriqué à partir de plusieurs matières. Vous avez une multitude de choix pour votre mur de clôture. En effet, le mur extérieur peut être fait de bois, de barbelé, de parpaing ou de grillage. Il peut également être en briques, en gabion, en métal ou en pierres. Des fois, les propriétaires choisissent les clôtures d’arbrisseaux ou d’arbres. La palissade, la brise vue, et le muret constituent aussi des formes de mur extérieur. Et pour des raisons de sécurité, la clôture peut être électrifiée.

Le mur de clôture a plusieurs fonctions. Les gens arrêtent leur choix concernant les matières à utiliser et les formes de leurs clôtures par rapport à la sécurité de leurs propriétés et le rendu de la vue extérieure. En effet, l’exigence de la question esthétique est de plus en plus accrue. Outre son rôle de protection, le mur de clôture sert de moyen d’amoindrir les bruits extérieurs, de préserver son intimité.

Quelques notions de base sur la mitoyenneté

Un mur de clôture implique obligatoirement le terme mitoyenneté. Comme il s’agit d’une clôture de séparation de deux domaines contigus, la mitoyenneté est incontournable. Celle-ci est surtout rencontrée dans les cas des lotissements.

Il faut savoir que les murets, inférieurs à 2 mètres de hauteur, ne nécessitent pas un permis de construire. Les propriétaires ont l’obligation de s’en tenir scrupuleusement aux mesures exactes de leurs domaines lors de la clôture de ceux-ci. Les murs de clôture ne doivent en aucun cas perturber les passages déjà existants encore moins les supprimer. 

Dans le cas de mur mitoyen, votre voisin a la possibilité de vous obliger de payer le 50 % des charges relatives aux murs extérieurs séparatifs si votre propriété se trouve dans les zones urbaines.

L’importance de la fondation du mur de clôture en maçonnerie

La fondation est d’importance capitale pour tous travaux de maçonnerie, en particulier pour les murs de clôture. Le choix de la forme de la fondation est basé sur le type de sol, d’une part, et du design de la clôture, d’autre part. Le poids de l’ouvrage doit aussi être pris en considération lors de ce choix de fondation. La solidité des fondations doit être bien assurée pour que votre construction respecte les normes. Pour cela, il est préférable de bien choisir un professionnel qualifié et compétant tel que ce maçon dans le 77.

Pour des fondations de qualité, les étapes suivantes doivent être respectées : la fouille, le ferraillage, le coffrage et le coulage de la semelle, le décoffrage. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive des étapes à suivre, mais les minimums à opérer, d’autres étapes peuvent avoir lieu.

Les étapes d’installation d’un mur de clôture    

Le traçage constitue la première étape d’une élévation d’un mur de clôture. Cette étape consiste à repérer l’emplacement du contour du mur sur la semelle. Le premier rang de briques ou autres matériaux de votre choix est installé. En parallèle à cette opération, le mortier doit être préparé avec délicatesse. L’étalage du mortier constitue l’étape suivante en commençant par les angles de la semelle. Comme il s’agit des travaux de maçonnerie, il faut s’assurer en permanence de l’aplomb. Le même procédé est repris pour le rang de matériaux suivant en commençant toujours par les coins. Une corde est mise en place sur chaque coin pour servie de repère. La méthode reste la même pour tous les autres rangs, les matériaux sont installés après l’étalage du mortier.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ktow ? :