Les critères d’achat d’une maison

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Acheter une maison n’est pas une affaire d’un jour. Il s’agit d’un projet de toute une vie. Et pourtant, on ignore souvent quel type de bien choisir ni quels critères dresser pour acheter la maison de ses rêves. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quelques critères d’achat.


 

Bien choisir la situation du bien

Lorsqu’on achète une maison vue mer Sainte Maxime, il faut qu’elle soit bien située. Sa localisation doit répondre à ses attentes. Gardons tout de même en tête que plus elle se rapproche du centre-ville, plus, elle sera hors de prix. Quoi qu’il en soit, sa situation doit être le premier critère à prendre en compte bien avant même de scruter les annonces. Il serait dommage alors de choisir un bien immobilier qui se trouve à des centaines de kilomètre de son lieu de travail. En effet, on doit tenir compte de ce détail important pour éviter de le regretter plus tard. L’emplacement de la maison doit être proche des transports en commun, des commerces, des établissements scolaires, des établissements de santé et surtout de son lieu de travail. On recommande alors d’acheter une maison dans un quartier vivant et accessibles à tous les moyens de transport.

L’état général du bien

Il y a une différence entre un bien ancien et un bien neuf. Une maison ancienne est sujette à des détériorations. Elle peut prendre des rides au fil des années. Et même si on peut la rénover à son goût, son prix revient au final à la valeur d’un bien neuf si on inclut les dépenses liées aux travaux de rénovation. Une maison vue mer Sainte Maxime neuve jouit de plusieurs garanties de construction et en particulier, la garantie décennale. Avec cette garantie, on peut être tranquille car même si la maison rencontre une dégradation ou si on constate des contrefaçons, les travaux seront pris en charge par l’ancien propriétaire ou par l’entreprise qui a réalisé les travaux. D’autre part, pour avoir une idée de l’état général du bien immobilier, on doit réclamer le dossier de diagnostic de la maison lors de la visite. Cette démarche est en effet obligatoire car elle détermine impérativement la validité de l’achat ou non. Ce diagnostic porte sur de nombreuses études sur le bien comme sa performance énergétique, sur la présence de l’amiante, de termites, de plombs et sur d’autres études encore.

Les caractéristiques du bien

Dernier critère et non des moindres, les caractéristiques du bien demeurent indispensables. Elles doivent être adaptées à ses besoins actuels et futurs. On doit en effet prendre en compte son projet future comme l’idée de fonder une famille par exemple. Si on achète une maison de petite superficie, il peut être difficile d’élever plusieurs enfants. Ainsi, l’achat d’une maison vue mer Sainte Maxime peut être avantageux pour profiter du calme et des pièces spacieuses. Les caractéristiques de sa future maison sont indispensables pour qu’on puisse s’y sentir bien en tout temps. Une maison spacieuse offre plus de liberté et de confort. Mais attention, pour profiter de ces privilèges, il faut y mettre le prix.

Vendre son appartement soi-même ou avec une agence

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Vendre un appartement n’est pas facile. C’est un travail qui demande beaucoup de patience et surtout d’habileté. Les gens n’achètent pas n’importe quoi, ils veulent des choses qui durent, magnifiques, et surtout à un prix très abordable c’est-à-dire le moins cher que possible. Il est primordial donc de connaître les règles à suivre pour réussir à vendre un appartement.


 

Les ventes entre particulier ou avec une agence

La vente appartement Cannes nécessite une très grande attention. En effet, elle est très délicate, car parfois c’est tout le travail d’une vie pour certaines familles qui pour différentes causes sont obligées de vendre leurs plus grands biens. On préfère donc confier ce genre d’affaires à une agence immobilière. C’est une entité spécialisée dans le domaine, qui prend en charge toutes les transactions ainsi que les paperasses utiles. Elle est très organisée et très professionnelle. Le rôle d’une agence est de donner le maximum de satisfaction aux vendeurs et aux acheteurs de biens immobiliers en facilitant les tâches de chacun.

Toutefois, si la vente se fait entre particuliers, le vendeur a la charge de trouver tout seul et sans aide de personne un acheteur de son choix. Cela se fait généralement entre personnes de haut rang qui veut cacher aux yeux du monde les actions et préfère par-dessus toute la discrétion, mais ce genre d’initiative individuelle est quelquefois très risquée et moins efficace.

Les meilleures techniques de vente d’un appartement

Vendre très vite et avec satisfaction, c’est réaliser un bénéfice considérable, faisable et envoûtant. Seulement il faut connaître les techniques de la vente ainsi que les démarches à effectuer. Il faudrait aussi connaître les acheteurs qui veulent acheter l’appartement. Une surestimation d’un bien immobilier ou l’absence totale d’une publicité quelconque qui démontre aux gens l’appartement à vendre peut nuire à la vente. Il faut donc bien effectuer ces points. Si on n’a pas les compétences adéquates, il est conseillé de faire appel à une agence immobilière.

Par ailleurs, savoir attirer les clients par d’alléchantes offres, de premières qualités bien entendues et proposées aux premiers plans par la publicité effectuée par des professionnels sont sans doute la formule de la réussite.

Les rôles d’une agence immobilière ?

Comme on l’a dit, il est préférable de faire appel à une agence immobilière si on souhaite vendre un appartement. L’agent immobilier reste le partenaire privilégié pour cette sorte de projet. En effet, il met à la disposition du client ses connaissances, ses réseaux et son expertise. Et il assure que la transaction soit bien sécurisée. Puis, le professionnel offre de nombreux services notamment l’accompagnement du client dans le règlement de toutes les démarches administratives, dans les dispositions légales et dans les relations avec les organismes de financement.

En outre, il faut savoir que faire appel à une agence immobilière dans la vente d’un appartement est très avantageux. Il peut offrir un résultat satisfaisant principalement au niveau du prix de l’appartement. Grâce à ses compétences, le professionnel saura faire une négociation avec l’acheteur.

 

 

 

Comment profiter de l’investissement en parts de scpi ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

La société civile de placement immobilier ou la SCPI permet aux intéressés de faire un placement dans le secteur immobilier. Elle ne cesse de séduire les investisseurs en quête de revenus complémentaires. Suivant vos besoins spécifiques et votre budget, ce placement locatif assure votre satisfaction. D’ailleurs, plusieurs solutions s’offrent à vous pour acheter et profiter des parts en SCPI.

Profiter de l’investissement en parts par un achat SCPI en démembrement


Une solution de placement à long terme, l’investissement en scpi ou la pierre papier reste accessible à tous. Quant à son fonctionnement, il a pour but de percevoir des revenus ou des loyers au prorata des parts détenues. Vous devez tout d’abord acquérir un pourcentage ou un part déterminé. D’ailleurs, suivant votre budget et votre objectif, il existe plusieurs moyens et modes de financement. Parmi les plus connus, vous pouvez recourir à l’achat SCPI en démembrement.

L’achat SCPI en démembrement vise à faire une séparation de l’usufruit et de la nue-propriété. Avec ce principe du Code civil, le nue propriétaire a l’opportunité d’acheter une nue-propriété. Cette dernière concerne les parts de sociétés de placement immobilier. Quant à la durée du contrat, cela s’étend sur une longue durée allant de 5 à 10 ans. Pour ce qui est de l’avantage tiré de ce mode de financement, l’intéressé bénéficiera d’une importante décote par rapport au prix de la part en pleine propriété. Il ne payera pas également aucune charge courante. 

SCPI : des avantages tirés des autres moyens d’investissement en parts 

Comme mentionnés plus haut, plusieurs moyens existent pour l’acquisition d’un part en scpi. Outre l’achat en démembrement, vous pouvez opter pour l’achat à crédit. Avec ce mode de financement, les investisseurs bénéficient de l’effet de levier du crédit immobilier. Ainsi, vous gagnerez plus de revenus à moindre effort. Les loyers perçus permettront également de couvrir vos crédits qui sont à payer mensuellement. 

Par ailleurs, l’achat de parts en cash intéresse bon nombre de personnes qui souhaitent investir dans la pierre. Vous avez un compte bancaire ou vous possédez un Livret A, mais vous n’êtes pas satisfait de votre rendement ? Pensez à faire un placement d’argent en SCPI. Cela vous permettra de profiter d’une fiscalité réduite. En devenant porteur de parts en direct, vos revenus financiers et fonciers sont assimilés à vos revenus professionnels. 

Investissement en parts en SCPI : tout ce qu’il faut savoir

Outre les avantages liés à chaque mode de financement, en général, l’investissement en parts en scpi permet d’avoir une forte rentabilité. Affichant un taux de rendement moyen, les sociétés civiles de placements immobiliers possèdent une place importante dans le monde du placement. D’ailleurs, l’immobilier d’entreprise ou l’immobilier ne cesse d’évoluer et les risques sont minimes par rapport aux autres types d’investissements. 

Investir en scpi, c’est aussi profiter d’un haut niveau de sécurité. Grâce à la pluralité et la diversité des actifs, les intéressés bénéficient d’une sécurité d’un placement pierre. Pour ce qui est de l’organisation, la SCPI est répartie entre murs de boutiques, de bureaux et des locaux d’activités. De ce fait, il existe plusieurs catégories de locataires. Cela évitera les risques de la diminution du rendement en cas d’incapacité d’un locataire pour le paiement de son loyer. Par ailleurs, la SCPI se soucie de la bonne gestion de vos revenus. Qu’il s’agisse de la gestion technique des immeubles ou de la gestion de votre capital, les sociétés civiles de placement immobilier ne vous décevront pas. 

 

Trouver la bonne agence immobilière, comment s’y prendre ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

L’achat ou la vente de biens immobiliers est l’une des plus grosses transactions que vous ferez de votre vie, il est donc essentiel de vous entourer de la meilleure personne pour vous aider. Souvent, les gens choisissent un agent immobilier en fonction d’une recommandation d’un ami ou d’un membre de la famille.


Ce n’est pas faux, et ce n’est certainement pas un mauvais point de départ, mais vous devriez également faire un peu de votre propre diligence raisonnable pour vous assurer que vous finissez par choisir le bon agent immobilier pour vous et vos besoins. Que vous achetiez ou vendiez une maison, voici quelques conseils qui vous aideront à trouver l’agent immobilier idéal.

Rencontrez plusieurs agents immobiliers

Rencontrer et interviewer quelques agents immobiliers potentiels vous donne la possibilité de poser des questions, d’en apprendre davantage sur leur expérience et leur style de travail. Cela vous aide aussi à connaitre davantage leurs domaines d’expertise et leur niveau de professionnalisme. Vous souhaitez travailler avec une personne qui se présentera à l’heure, qui a une grande expérience dans la réalisation d’accords sur votre marché et qui répondra clairement à toutes vos questions et préoccupations. Demandez quelques références. Votre agence immobilière Vidauban  devrait être heureuse de vous les fournir. En discutant avec ces anciens clients, vous déterminerez la qualité de service de l’agence en question.

Votre agent doit être un expert du marché immobilier local

Une agence immobilière Vidauban devrait pouvoir répondre à vos questions sur le marché local avec confiance. À quoi ressemblent les différents quartiers de la région ? Y a-t-il de bonnes écoles et des parcs à proximité ? À combien s’élèvent les maisons et se vendent en moyenne ? Vous voulez vous assurer que votre agent est un expert des quartiers qui vous intéressent le plus. Prenez leurs réponses, faites un peu de vos propres recherches et comparez. Un expert devrait être en mesure de vous recommander le meilleur prix d’achat ou de vente sur votre marché local, ce qui vous aidera finalement à prendre les meilleures décisions.

Choisissez un agent qui décroche le téléphone

Votre agent doit répondre à leurs appels ou SMS, et bien sûr répondre aux e-mails. Quelle que soit votre préférence, la ponctualité est importante dans le jeu immobilier. Vous souhaitez que votre agence immobilière Vidauban communique régulièrement avec vous et vous donne les informations dont vous attendez lorsque vous en avez besoin. Les compétences de communication de votre agent sont également importantes, car ils seront en coordination avec un certain nombre d’autres professionnels pendant le processus, des avocats aux inspecteurs en bâtiment et aux consultants en hypothèques.

Choisissez un agent immobilier qui maitrise la technologie

Il existe de nombreuses façons pour votre agent d’utiliser la technologie, et des agents puissants en profiteront pour être plus productifs et obtenir les meilleurs résultats pour vous. Consultez les annonces actuelles de votre agent. Quel est l’attrait de la présentation ? La plupart des acheteurs commencent leur recherche en ligne, c’est donc très important. Votre agent est-il actif sur les réseaux sociaux et l’utilise-t-il pour se commercialiser et vendre les propriétés de ses clients ? Votre agent vous offre-t-il plusieurs façons d’entrer en contact avec eux à la rigueur ? Utilisent-ils des programmes permettant la signature électronique de documents ? Les acheteurs et les vendeurs peuvent souvent avoir des horaires conflictuels, ce qui peut vraiment rationaliser le processus. Non seulement ces outils et systèmes créeront des gains d’efficacité, mais ils montreront également que votre agent est à jour et engagé avec l’industrie.

 

Tout savoir pour votre premier investissement locatif meublé

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Si vous vous lancez dans la location meublée, soyez vigilant avant de signer tout contrat. Bien que ce soit une affaire très intéressante, mieux vaut comprendre certaines règles d’usage.


Des règles particulières pour louer un bien meublé

Un bien meublé est un logement destiné pour la location et qui est déjà équipé de meubles pour permettre à son occupant de vivre dans le besoin. Contrairement à la location nue qui fait l’objet d’une réglementation stricte, la location meublée est peu contraignante pour le bailleur.

 

La loi lui impose bien de respecter certaines règles lorsqu’il loue habituellement plus de quatre logements de cette nature mais, hormis ce cas, il dispose d’une grande liberté pour établir les conditions de la location. Et ce sont alors les règles souples sur le contrat de louage qui s’appliquent.

Demandez un bail écrit

Conséquence logique : pour asseoir ses droits et limiter les risques de litige, le propriétaire doit toujours établir un bail écrit, même si ce n’est pas obligatoire, et à en lire attentivement les clauses pour éviter des malentendus.

Certaines mentions sont en effet à examiner tout particulièrement par les deux parties :

- La description du logement : ce dernier doit comporter suffisamment de meubles et objets mobiliers pour permettre au locataire de vivre normalement avec leurs effets personnels. À défaut, le bail pourrait être requalifié par le juge, et soumis aux dispositions de la loi, plus la protection du locataire.

- La durée de la location : lorsqu’il est établi pour une durée indéterminée, le bail prend fin à l’expiration du terme fixé dans le contrat sans qu’il soit nécessaire de donner congé.

Cependant, veillez à ce que le contrat comporte une clause de résiliation anticipée, faute de quoi, vous pouvez saisir le locataire pour toute la durée du bail. Plus rarement, le contrat est établi pour une durée indéterminée ; dans ce cas, vous comme le locataire peuvent y mettre fin à tout moment, en respectant le préavis fixé dans le contrat.

Les autres clauses du contrat de bail

D’autres articles doivent figurer dans le contrat tel que le montant du loyer et des charges, et la fixation du dépôt de garantie.

- Il faut préciser le montant du loyer, s’il est payable d’avance ou à terme échu, et si besoin de rajouter une clause d’indexation. En général, une augmentation ne doit pas se faire en cours de bail, mais en cas de fluctuation économique, il y a lieu de réviser les loyers. Concernant les charges locatives, prévoyez le versement de provisions avec des régularisations périodiques sur présentation de justificatifs à l’évaluation forfaitaire, source de litiges.

- Le montant du dépôt de garantie destiné à protéger le bailleur en cas d’impayés ou de dégradations, il est généralement égal à deux mois de loyer sans les charges, mais peut être plus important si le logement est très confortablement meublé. Pour prévenir tout abus, faites préciser dans le contrat ses modalités de restitution en fin de bail (par exemple, dans les deux mois suivant la remise des clés).

- Les modalités de résiliation : le contrat peut prévoir des délais de préavis à respecter, et des formes particulières (lettre recommandée avec AR ou signification d’huissier) à bien connaître.

Dans le contrat, le bailleur peut insérer des clauses lui permettant d’obtenir la résiliation du bail par le juge en cas de non-paiement du locataire. Ou bien, si le propriétaire n’a pas souscrit de contrat d’assurance garantissant la responsabilité civile en cas de sinistre.

Réclamez un état des lieux

Bien que cela ne soit pas obligatoire, vous avez intérêt à faire figurer en annexe au contrat un état des lieux, ainsi qu’un inventaire du mobilier. Avant de signer les documents, mentionnez tous les défauts relatifs au logement et objets le garnissant. Cette précaution donnera droit à des réparations, pour des dommages existants.

 

Fil RSS des articles de cette catégorie