Conseils pour poser de l’enduit à chaux

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Avant de commencer le plâtrage à la chaux, préparez le mur pour qu'il soit fini. Si vous travaillez avec une finition en pierre ou en brique, retirez le plâtre à la chaux usé, vétuste ou creux. Enlevez la poussière et les matériaux en vrac, mais ne retirez pas le vieux plâtre uniquement parce qu'il semble doux. Le plâtre à la chaux est plus doux que les enduits modernes à base de ciment. Si vous effectuez des travaux de restauration, demandez à un expert de faire correspondre pour obtenir un mélange compatible.

La pose d’un enduit : première étape

La pose d’un enduit est une étape essentielle dans les travaux de maçonnerie. Il permet d’isoler les murs ou les plafonds, et peut même servir des fonctions esthétiques dans certains cas. En effet, en fonction de l’enduit choisi, on peut obtenir des résultats différents. La pose d’enduits à chaux est privilégiée en raison de ses qualités propres, et il est largement adopté par les maçons et bricoleurs depuis longtemps.

En ayant quelques connaissances pratiques, il est possible d’entreprendre des petits travaux soi-même comme repeindre un mur, apposer une rambarde de sécurité pour les tous petits, reboucher des fissures, fabriquer un faux plafond ou un barbecue en briques. Toutefois, pour ce qui est de la pose d’enduits à chaux, il est crucial de se renseigner amplement pour se donner le plus de chances possibles de réussir l’ouvrage.

L’enduit à la chaux de nature hydraulique peut être trouvé dans les grandes surfaces de bricolage sous le nom « NHL » par sacs de 35 kg ou 50 kg. Une fois l’approvisionnement fait, certaines précautions utiles permettent d’aboutir à un résultat appréciable :

  • La veille de la pose d’enduits à la chaux, il faut brosser le mur, puis l’humidifier à l’aide d’un vaporisateur d’eau afin de le maintenir propre jusqu’au lendemain ;
  • Avant de préparer la substance, le port de gants et de lunettes est requis ;
  • La chaux hydraulique, le sable et l’eau doivent être mélangé dans une bétonnière jusqu’à obtention d’une consistance ni trop dure, ni trop liquide. La nature de votre sable va déterminer l’aspect de l’enduit à la chaux lors de la pose ;
  • Un sable gris pour un enduit dans une teinte grise ;
  • Un sable ocre pour un enduit blanc cassé ;
  • Un sable grossier pour un enduit rustique.

Pose d’enduits à chaux 

Vient ensuite l’étape de la pose d’enduits à chaux proprement dite. Il est recommandé de procéder de la manière suivante :

  • une première couche d’enduit d’une épaisseur assez fine pour boucher les trous et les irrégularités à la truelle ;
  • 2 jours plus tard, une deuxième couche plus épaisse que la précédente (qui varie entre 5 et 10 mm) à la taloche ;
  • une semaine plus tard, une troisième couche de 5 mm maximum qui sert de finition à la lisseuse.

Ainsi, la pose d’enduits à chaux n’est pas une opération hors des compétences d’un bon bricoleur, à condition que ce dernier soit suffisamment informé sur la question. Pour vos travaux de rénovation montpellier, pensez à une entreprise qui a une bonne expertise dans ce domaine.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ibll ? :