Alimenter sa maison à l’énergie solaire : mode d’emploi

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Synonyme d’écologie, l’énergie solaire est aujourd’hui la tendance pour alimenter son habitation. Cette énergie a connu une évolution à partir des années 1970. Une idée originale consiste en l’utilisation de panneaux photovoltaïques. Montant, autonomie énergétique, consommation électrique, etc.


Un zoom sur tout ce qu’il faut savoir pour une expérience réussie quant au mode d’emploi de l’énergie solaire.
 

Comment fonctionne l'énergie solaire

Le type le plus commun de l'énergie solaire pour les maisons est appelé photovoltaïque ou PV solaire. Les panneaux solaires sont la partie la plus importante d'un système PV, car c'est ce qui convertit la lumière du soleil en courant électrique direct. Ces panneaux sont de tailles différentes et peuvent être un système autonome ou directement mis en œuvre dans l'appareil nécessitant une alimentation. Par exemple, les lumières d'aménagement paysager solaire.

Alors, comment exactement pouvons-nous exploiter l'énergie du soleil et la convertir en puissance? Voici les bases:

La lumière du soleil brille sur les panneaux solaires

Les cellules photovoltaïques (PV) situées sur vos panneaux convertissent cette lumière solaire en courant continu.

La puissance descendra ensuite vers un onduleur où elle convertit cette électricité en courant alternatif.

Le panneau envoie de l'électricité à tout ce que vous alimentez.

Panneaux solaires sur le toit

La méthode populaire et la plus efficace pour alimenter naturellement votre maison neuve Laurentides consiste à installer des panneaux solaires sur la toiture. Inversement, si vous avez l'espace, les panneaux solaires peuvent également être installés sur le sol près de votre maison. Cependant, la plupart des gens préfèrent avoir les panneaux en haut et sur le toit du site.

Un système de panneaux solaires typique se compose de panneaux solaires, d'un onduleur et d'un compteur. Ce système nécessite peu ou pas d'entretien et vous donnera une lecture précise de la quantité d'électricité générée ainsi que de la quantité utilisée.

Chauffe-eau solaire

Saviez-vous que le chauffage de l'eau de votre maison consomme beaucoup d'énergie? Cela est aussi valable pour un chauffe-eau électrique ou à gaz. Les chauffe-eau solaires sont une méthode rentable pour générer de l'eau chaude pour votre maison. Un chauffe-eau solaire utilise un capteur solaire thermique et peut être utilisé indépendamment ou comme un hybride avec votre chauffe-eau électrique ou à gaz. Ces systèmes sont généralement alimentés par des panneaux solaires installés sur votre toit. Vous pouvez choisir d'avoir un système de chauffage solaire actif ou passif.

Chauffage solaire de la piscine

Parlant de chauffage de l'eau, l'énergie solaire peut également être utilisée pour aider à réchauffer votre piscine extérieure. Même si nous vivons dans un état chaud, beaucoup de résidents aiment garder leur piscine à une température constante - surtout pendant l'hiver. Et n'oubliez pas non plus votre spa.

Des simples couvertures solaires aux systèmes de chauffage élaborés, il existe de nombreuses options pour réduire les coûts et réchauffer votre piscine naturellement.

Enfin, une climatisation solaire est même possible pour encore plus d'économies.

 

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Alarme : ce qu'il faut savoir pour bien choisir une carte SIM

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Lorsqu'on décide d'équiper sa maison d'une alarme GSM, il faut considérer chaque élément. La carte SIM est, entre autres, un composant central du dispositif. Sachez que certains systèmes d'alarme sont fournis avec une carte SIM dédiée. Si ce n'est pas le cas, il est judicieux de bien se renseigner sur les cartes proposées par les opérateurs de téléphonie.

Un élément central d'une alarme

La carte SIM est considérée comme le cœur d'une alarme GSM. Ainsi, il est primordial de bénéficier d'une bonne réception du réseau pour un fonctionnement efficace du système. Si vous envisagez d'acquérir une alarme compatible avec tous les opérateurs, choisissez un modèle qui offre une bonne couverture réseau. À défaut, les fonctions d'alerte et de contrôle à distance seront inopérantes. En outre, pensez au confort d'utilisation, notamment au mode de rechargement de la carte. En effet, votre carte doit pouvoir se recharger sans être enlevée de son boîtier. Il est donc judicieux d'opter pour les cartes à unités. Celles-ci n'ont pas besoin d'être insérées dans votre mobile pour être rechargées. À noter qu'une centrale d'alarme est conçue pour être démontée le moins souvent possible.

Carte SIM bon marché ou carte SIM pour alarme ?

Il existe des cartes SIM spécialement dédiées aux alarmes. Elles ne présentent aucun risque de dysfonctionnement ou d'incompatibilité. Il est, néanmoins, important de vérifier que vous bénéficiez d'une bonne couverture réseau. Il faut savoir que certains modèles sont multi-réseau pour assurer une couverture optimale. Par ailleurs, la seule limite d'une carte SIM pour alarme est son coût. Ce n'est donc pas étonnant que de nombreux particuliers et entreprises choisissent des cartes téléphoniques classiques qui sont beaucoup plus abordables. À noter que les opérateurs téléphoniques équipent aujourd'hui de nombreux modèles d'alarme. Ils stipulent pourtant dans leurs clauses de vente que leurs cartes sont destinées uniquement à l'usage de communications interpersonnelles.

Considérer les caractéristiques techniques

Lors de l'achat d'une carte SIM, il faut s'attarder sur les informations techniques complémentaires. Selon les opérateurs, les cartes se déclinent en deux modèles : 3 volts et 5 volts. Vous devrez tenir compte du voltage pour éviter les problèmes de compatibilité. Le mieux est de tester la carte avant de l'utiliser.

Certains modèles d'alarme sans fil gsm embarquent une option MMS permettant d'équiper le système d'une vidéosurveillance. Si vous avez besoin de cette fonction, n'hésitez pas à vérifier cette option sur la carte SIM.

Enfin, si vous souhaitez acquérir une alarme GSM IP, prenez le temps de vous informer sur la carte compatible. Ce dispositif a la particularité d’embarquer un double protocole de communication, celui de l’IP et du GSM. Il présente également de nombreuses fonctionnalités par rapport à un simple modèle GSM.

Quelle carte faut-il privilégier concrètement ?

La carte SIM M2M est la seule carte adaptée pour une alarme GSM. Elle est spécialement conçue pour s’adapter à la communication entre machines. Elle respecte également les standards d’interopérabilité entre les machines. Vous pourrez opter pour un modèle multi-opérateur. Celui-ci permet de basculer automatiquement vers un autre opérateur en cas de problème de réseau. La continuité de service est donc assurée.

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Qu’est ce qu’un diagnostic assainissement ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Votre canalisation est bouchée et vous sentez une odeur d’odeur nauséabonde dans votre maison ? Afin d’éviter ce genre de problème, il est important de faire un diagnostic assainissement.

Venons découvrir ensemble le concept.

Les catégories de biens immobiliers concernées 

En fait, le diagnostic assainissement 78 concerne essentiellement tous les immeubles d’habitation qui ne sont pas raccordés au réseau public des eaux usées.

Le diagnostic assainissement inclut également les immeubles collectifs et ainsi que tous les logements qui ne sont pas raccordés au réseau public.

Vous souhaitez mettre en vente votre maison qui n’est pas raccordé eau réseau d’assainissement de la commune, il est indispensable de faire un diagnostic d’assainissement.

Pourquoi doit-on réaliser un diagnostic assainissement 

Faire un diagnostic assainissement vous permet d’éviter tout problème d’ordre sanitaire ou environnemental. Sachez qu’un dispositif non conforme ou mal entretenu est considéré comme une source de pollution.

Depuis le mois de janvier 2011, toute vente d’un habitat doit s’accompagner obligatoirement par un diagnostic d’assainissement daté de moins de trois ans.

Ceci a pour objectif, de contribuer à améliorer l’état des installations d'assainissement non collectif et d’informer ainsi l’acheteur d’une nouvelle maison sur l’état des installations de sa future habitation.

En cas d’achat d’une nouvelle maison

Vous êtes un particulier et vous avez décidé d’investir dans l’achat d’une maison, il est important de vérifier avec le vendeur l’état des installations d’assainissement de votre nouvelle habitation.

Avant la signature du contrat de vente, le propriétaire doit vous fournir de son côté, un dossier diagnostic technique qui regroupe tous les certificats obligatoires : le diagnostic de performance énergétique (DPE), gaz, électricité, etc.

Qui est chargé à le réaliser ?

Vous avez une habitation non raccordée au réseau public des eaux usées et vous avez décidé de le vendre, il est important de réaliser un diagnostic assainissement.  

Pour commencer, vous devez contacter tout d’abord, le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) le plus proche, ou avec votre commune qui vous mettra en relation avec le service chargé de diagnostic assainissement.

Sachez que le SPANC est l’organe public qui est chargé par le contrôle des systèmes d'assainissement non collectifs. Et chaque commune est directement rattachée à un SPANC.

Dès que vous demande est effectuée, une équipe s’interviendra sur le terrain afin de réaliser une visite technique du site.

A son arrivée, le diagnostiqueur examinera le fonctionnement et l'entretien du système de traitement des eaux.  Vous devez lui fournir tous les documents liés à votre logement : précédents certificats de conformité, notices, titre de propriété, etc...

A la fin des travaux, vous recevez un rapport technique qui décrit :

  • La nature et la localisation du dispositif d’assainissement existant.
  • Son accessibilité, les défauts d’entretien s’il y en a et son usure éventuelle.
  • La conformité du dispositif installé aux normes en vigueur
  • Les risques environnementaux ou sanitaires éventuels qu’il engendre.
  • Les recommandations éventuelles : la nécessité ou non d’un et les modifications indispensables à réaliser.

Coût et durée de validité d’un diagnostic assainissement

C’est le propriétaire vendeur qui payera les frais d’un diagnostic assainissement, le coût de celui-ci varie entre 70 € et 150 €.

Sachez que tout diagnostic assainissement a une durée de validité de trois ans. Il doit impérativement être annexé au contrat de vente et doit dater de moins de trois ans au jour de l’acte définitif de vente chez le notaire.

Si la durée de validité du dernier diagnostic assainissement effectué est expirée, dans ce cas, vous êtes appelés à refaire les travaux de nouveau, afin d’éviter des sanctions financières ou toute une annulation de la vente.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Comment faire pour inspecter sa toiture ?

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Pour la sécurité de votre famille et pour avoir l’esprit tranquille durant la période de pluie, vous souhaiteriez vérifier l’état de vote toiture ? Après un vent violent ou l’orage de grêle, les pluies torrentielles, vous êtes conscient des mauvaises actions que peuvent faire ses intempéries à votre toit ? Si vous avez besoin d’aide pour cela, voici comment vous devriez faire pour procéder à l’inspection.

Lire la suite de Comment faire pour inspecter sa toiture ?

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles